Ostéoporose: comment préserver sa colonne vertébrale

L’ostéoporose est une maladie qui entraîne l’amincissement et la fragilisation des os. Elle est plus fréquente chez les femmes âgées, mais elle peut également toucher les hommes et les jeunes femmes. L’ostéoporose peut entraîner des fractures, notamment de la hanche, de la colonne vertébrale et du poignet. Vous pouvez prendre plusieurs mesures pour préserver votre colonne vertébrale et prévenir les fractures :

  • Consommez suffisamment de calcium et de vitamine D. Le calcium aide à maintenir la densité osseuse, et la vitamine D aide le corps à absorber le calcium. Les bonnes sources de calcium sont le lait, le fromage et les légumes verts à feuilles. Les poissons gras, comme le saumon, le lait enrichi et le jus d’orange sont de bonnes sources de vitamine D.
  • Faites des exercices de port de poids. Ce type d’exercice aide à maintenir la densité osseuse et la force musculaire. La marche, la course à pied et la musculation sont tous de bons exercices de port de poids.
  • Ne fumez pas. Fumer augmente le risque d’ostéoporose et de fractures.
  • Limitez votre consommation d’alcool. Boire trop d’alcool peut également augmenter le risque d’ostéoporose.
  • Passez un test de densité osseuse. Ce test peut aider à diagnostiquer l’ostéoporose et à prédire le risque de fractures.

Si vous présentez un risque d’ostéoporose, il existe des traitements qui peuvent aider à prévenir les fractures. Ces traitements comprennent les bisphosphonates, tels que l’alendronate (Fosamax) et le risédronate (Actonel), et le dénosumab (Prolia).
Notre médecin vous dira si vous devez passer un test d’ostéoporose et ce que vous pouvez faire pour prévenir les fractures.

Introduction à l’ostéoporose

L’ostéoporose est une maladie qui rend les os faibles et fragiles. Les os peuvent se briser même sans aucune blessure. Cela peut entraîner des douleurs, un handicap et un risque accru de chutes et de fractures.
On peut retrouver  deux types d’ostéoporose : primaire et secondaire. L’ostéoporose primaire est le type le plus courant. Elle survient lorsque les os s’amincissent et s’affaiblissent avec l’âge. L’ostéoporose secondaire peut être causée par d’autres pathologies, telles que le cancer, ou par certains médicaments, comme les corticostéroïdes.
L’ostéoporose est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. Les femmes sont plus susceptibles de développer cette pathologie car leur masse osseuse est inférieure à celle des hommes. Les autres facteurs de risque de l’ostéoporose sont les antécédents familiaux, le tabagisme et la consommation excessive d’alcool. Il n’existe pas de traitement curatif de l’ostéoporose, mais certains traitements peuvent aider à prévenir ou à ralentir la progression de la maladie. Ces traitements comprennent des exercices de port de poids, des suppléments de calcium et de vitamine D, et des médicaments qui préviennent ou traitent la perte osseuse.
Si vous souffrez d’ostéoporose, il est important de prendre des mesures pour prévenir les chutes et les fractures. Ces mesures comprennent l’exercice physique pour améliorer l’équilibre et la force musculaire, le port de chaussures offrant un bon soutien et l’utilisation d’appareils fonctionnels tels que des cannes ou des déambulateurs.

Causes d’ostéoporose

Avec l’âge, nos os perdent progressivement de leur densité et deviennent plus faibles, ce que l’on appelle l’ostéoporose. Cela les rend plus susceptibles de se briser, en particulier les os de la colonne vertébrale, de la hanche et du poignet. L’ostéoporose est souvent appelée la “maladie silencieuse” car elle ne présente généralement aucun symptôme à ses débuts. Lorsqu’elle est diagnostiquée, les dégâts sont souvent déjà faits.
Il existe de nombreuses causes différentes d’ostéoporose, mais la plus courante est tout simplement le vieillissement. En vieillissant, nos os perdent progressivement de leur densité et s’affaiblissent. Ce processus est accéléré par les changements hormonaux, en particulier chez les femmes après la ménopause. Parmi les autres causes, citons certaines pathologies, comme la maladie cœliaque et la polyarthrite rhumatoïde, et certains médicaments, comme les corticostéroïdes. Fumer et boire trop d’alcool peuvent également augmenter le risque d’ostéoporose.
Il existe de nombreuses façons de prévenir et de traiter l’ostéoporose. Le plus important est de s’assurer que vous consommez suffisamment de calcium et de vitamine D, que ce soit par le biais de votre alimentation ou de suppléments. L’exercice physique est également important, car il contribue à renforcer les os et les muscles. Si vous présentez un risque élevé d’ostéoporose, votre médecin peut vous prescrire des médicaments pour vous aider à protéger vos os.

Facteurs de risque d’ostéoporose

Un certain nombre de facteurs de risque d’ostéoporose existent, dont beaucoup sont sous notre contrôle. L’âge, le sexe, les choix de mode de vie et les antécédents familiaux peuvent tous jouer un rôle dans notre risque de développer la maladie.

Âge : En vieillissant, nos os commencent à perdre en densité et en solidité. Ce processus s’accélère chez les femmes après la ménopause, lorsque le taux d’œstrogènes diminue fortement.

Le sexe : Les femmes sont beaucoup plus susceptibles de développer une ostéoporose que les hommes. Cela est dû, en partie, aux hormones. Les œstrogènes contribuent à la solidité des os, et les femmes en ont moins que les hommes.
Les choix de vie : Un mode de vie sédentaire, le tabagisme et une consommation excessive d’alcool peuvent tous augmenter le risque d’ostéoporose. Les personnes qui ne consomment pas assez de calcium et de vitamine D sont également plus à risque.

Les antécédents familiaux : Si vos parents ou grands-parents ont souffert d’ostéoporose, vous êtes plus susceptible de développer la maladie.

Il existe un certain nombre de choses que nous pouvons faire pour réduire notre risque d’ostéoporose. Il est important de consommer suffisamment de calcium et de vitamine D, de faire de l’exercice régulièrement et d’éviter le tabagisme et la consommation excessive d’alcool. Si vous avez des antécédents familiaux d’ostéoporose, vous voudrez peut-être parler à votre médecin des mesures supplémentaires que vous pouvez prendre pour réduire votre risque.

symptômes d’ostéoporose

L’ostéoporose est une maladie qui provoque un amincissement des os et les rend fragiles. Cette maladie est souvent diagnostiquée après la survenue d’une fracture. L’ostéoporose est plus fréquente chez les femmes de plus de 50 ans, mais elle peut toucher n’importe qui. Les symptômes de l’ostéoporose peuvent être subtils et ne pas être remarqués avant qu’un os ne se fracture.
Le symptôme le plus courant de l’ostéoporose est une fracture osseuse. Les fractures peuvent survenir à la suite de tout type de traumatisme, comme une chute ou un accident de voiture. Elles peuvent également se produire sans aucun traumatisme. Les fractures peuvent être douloureuses, mais elles peuvent aussi ne pas l’être. Un type de fracture fréquent en cas d’ostéoporose est la fracture par compression de la colonne vertébrale. Ce type de fracture peut entraîner une courbure de la colonne vertébrale. Parmi les autres symptômes de l’ostéoporose figurent les douleurs dorsales, la perte de taille et une posture voûtée. L’ostéoporose peut également causer des problèmes de vessie et de digestion. Si vous pensez souffrir d’ostéoporose, consultez votre médecin. Il pourra effectuer un test de densité osseuse pour diagnostiquer l’affection. Le traitement de l’ostéoporose comprend des médicaments et des changements de mode de vie.

Traitements pour l’ostéoporose

Il existe un certain nombre de traitements différents de l’ostéoporose, en fonction de la gravité de l’affection. Dans les cas légers, des modifications du mode de vie, comme le régime alimentaire et l’exercice physique, peuvent suffire à prévenir une nouvelle perte osseuse. Les cas plus graves peuvent nécessiter des médicaments ou une intervention chirurgicale.

Le régime alimentaire : Une alimentation saine est importante pour tout le monde, mais elle est particulièrement importante pour les personnes atteintes d’ostéoporose. Un régime riche en calcium et en vitamine D peut aider à prévenir la perte osseuse et à réduire le risque de fractures. Les aliments riches en calcium comprennent les produits laitiers, les légumes verts à feuilles et les poissons en conserve avec arêtes. La vitamine D se trouve dans les poissons gras, les œufs et le lait enrichi : L’exercice régulier est un autre élément important de la prévention de l’ostéoporose. Les exercices de port de poids tels que la marche, la course à pied et le soulèvement de poids peuvent aider à renforcer les os et à ralentir la vitesse de perte osseuse.

Médicaments : Il existe un certain nombre de médicaments différents qui peuvent être utilisés pour traiter l’ostéoporose. Les bisphosphonates sont des médicaments qui aident à prévenir la perte osseuse et à réduire le risque de fractures. Ils sont les médicaments les plus couramment prescrits pour l’ostéoporose. Parmi les autres options figurent l’hormonothérapie et le dénosumab, un anticorps monoclonal qui aide à prévenir la perte osseuse.
La chirurgie : Dans les cas graves d’ostéoporose, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour prévenir les fractures. L’une des options est la vertébroplastie, une procédure qui consiste à injecter du ciment dans les vertèbres pour stabiliser les os. Une autre option consiste à insérer des tiges métalliques ou des vis dans les os pour les soutenir.

 

Laisser un commentaire